Arthrolink - Espace professionnel https://pro.arthrolink.com/fr/espace-professionnel.xml fr Innovation : la tomographie en cohérence optique (OCT) https://pro.arthrolink.com/fr/actualites/revue-de-presse/tomographie-coherence-optique-cartilage <span>Innovation : la tomographie en cohérence optique (OCT)</span> <span><span lang="" about="/fr/user/1" typeof="schema:Person" property="schema:name" datatype="">arthrolinkadmin</span></span> <span>mar 25/06/2019 - 09:00</span> <div class="field field--name-field-image-actus field--type-image field--label-hidden field--item"> <img src="/sites/www.arthrolink.com/files/actus/imagerie_cartilage_microscope.jpg" width="130" height="130" alt="la tomographie en cohérence optique" typeof="foaf:Image" class="img-responsive" /> </div> <div class="field field--name-body field--type-text-with-summary field--label-hidden field--item"><h2>Qu’est-ce que la tomographie en cohérence optique (OCT) ?</h2> <p>La tomographie en cohérence optique (OCT) définit une technique d’imagerie microscopique utilisée pour examiner les tissus biologiques. Apparue en 1991 aux Etats-Unis, cette méthode propose de nombreux avantages par rapport aux autres systèmes d’imagerie optique (comme la microscopie confocale ou la microscopie non linéaire)<sup>1</sup>:</p> <ul style="margin-left: 120px;"><li>Technique non-invasive et non destructrice facile à utiliser</li> <li>Technique très haute résolution dotée d’une grande sensibilité</li> </ul><p>La tomographie en cohérence optique est une technologie laser en plein expansion ne causant aucun dommage en raison de la faiblesse de l’énergie laser appliquée : en matière de résolution, elle se situe entre l’échographie à ultrasons et la microscopie confocale<sup>1</sup>.  </p> <p>L’OCT grand champ est un des systèmes haute résolution permettant une imagerie des tissus biologiques au niveau cellulaire. La méthode a été utilisée dans un premier temps dans le domaine de l’oncologie gynécologique et l’oncodermatologie, puis de l’imagerie rétinienne et de l’urologie (diagnostic du cancer de la prostate, notamment)<sup>1</sup>.</p> <h2>L’OCT grand champ pour prévenir l’arthrose ?</h2> <p>La tomographie en cohérence optique conventionnel est aujourd’hui un outil d’imagerie particulièrement intéressant pour l’évaluation de la qualité des tissus cartilagineux. Plusieurs études médicales ont mis en lumière l’intérêt de cette technique dans le classement des lésions arthrosiques<sup>1</sup>.</p> <p>Dans le cadre de l’arthrose, l’utilisation de l’OCT est notamment intéressante pour évaluer la surface du cartilage. La résolution de la technique est toutefois encore insuffisante pour fournir des données de qualité sur la cellularité cartilagineuse ou son organisation structurale.<br /> L’OCT grand champ (FFOCT) pourrait pallier cette insuffisance et permettre une évaluation plus précise du cartilage en offrant une résolution axiale beaucoup plus proche de l’analyse histologique que l’OCT conventionnel. La méthode pourrait alors être utilisée pour évaluer la dégénérescence arthrosique<sup>1</sup>.</p> <p>Le développement de ces outils pourrait constituer une solution innovante pour détecter et surveiller de façon précoce la dégénérescence du cartilage. Ces avancées permettraient alors d’assurer des techniques de prévention de l’arthrose, prévention encore compliquée à réaliser aujourd’hui avec les méthodes actuelles utilisées<sup>1</sup>.  </p> <p> </p> <p><br /><em><strong>Sources</strong></em><br /><em>1. Régis Pailhé. Innovations relatives à l’évaluation du cartilage articulaire du condyle fémoral humain par une nouvelle modalité d’imagerie optique. Ingénierie biomédicale. Université Grenoble Alpes, 2017, page 75.</em></p> </div> Tue, 25 Jun 2019 07:00:00 +0000 arthrolinkadmin 15967 at https://pro.arthrolink.com